Le Sanctuaire de Yodohime, qui se trouve sur le versant est d’Isoyama, à Tomonoura, organise un festival annuel chaque premier week-end du mois d’août (le 7 juillet du calendrier lunaire).
Ce festival est aussi surnommé le « festival des dango », car les habitants du quartier de Hira-cho ont pour tradition de faire des dango (des boulettes de riz gluant) pour les offrir à leurs amis et à leurs connaissances avant le festival.


Le jour du festival, les habitants du quartier de Hira-cho (de la zone allant de Hira 1-chome à 3 chome) se divisent en trois équipes appelées « Daimyo-jin Kawara-ya », « Naka » et « Tanohira ». Chaque équipe possède généralement trois chars de procession appelés mikoshi (ces derniers temps, chaque équipe n’en a plus que deux). Les équipes paradent avec leur mikoshi au rythme de leur mikoshi bayashi joué au taiko et à la flûte. Ils font rouler les mikoshi jusqu’aux abords du sanctuaire et les jeunes des équipes concluent le festival par un « lancé de mikoshi ». C’est pour cette raison que l’on appelle parfois ce festival le « Hira no Nage Mikoshi » (« lancé de Mikoshi dans le quartier de Hira »).

Durant le festival, les visiteurs seront impressionnés par ces mikoshi promenés dans la ville en cadence, sur le rythme dynamique des taiko, ainsi que par les hommes vêtus de happi (vestes traditionnelles japonaises). C’est un évènement amusant et unique, qui se tient au cœur de l’été dans la ville de Tomonoura.
Étant donné que le festival à lieu à la même période que le festival de Tanabata selon le calendrier lunaire, vous pourrez aussi admirer les décorations de Tanabata qui ornent les rues de la ville, rendant cette journée d’été à Tomonoura d’autant plus agréable.


Le festival Togyo-sai et le festival Kangyo-sai (festival annuel du sanctuaire de Yodohime)
Lieu/ Le sanctuaire de Yodohime
Address/ 1596-2 Ushiroji, Tomo-cho, Fukuyama-shi, Hiroshima
Date/ Les premiers samedi et dimanche du mois d’août à 14h00